La Rolls de la création

Je vous en avez parlé lors de ma visite à Création Paris et ça y est j’ai craqué… et je ne suis pas déçue!!!! La scan’n cut a élue domicile dans l’atelier et est définitivement adoptée. J’avoue que j’ai quand même passé deux, trois heures à tâtonner, à rater, à m’énerver, parce qu’évidemment j’avais une idée bien précise de ce que je voulais et j’avais très envie de zapper la lecture du manuel d’utilisation. Au final j’ai quand même lu quelques pages et j’ai réussi la personnalisation que je souhaitais Sourire

Mais qu’est qu’elle a de plus que les autres? en vérité ? TOUT:

Brother scan n cut 45

Elle est complètement autonome, pas besoin d’ordinateur, ni de matrice vu qu’elle scan. Elle a en mémoire 840 modèles que l’on peut directement découper ou assembler pour créer une réalisation unique.  Elle peut scanner des motifs de 30x30cm ou 30x60cm et découper du papier, du carton, du flex, du tissus, du bois et même …. de la toile cirée!!! pour la toile enduite je ne suis pas encore au point mais je m’entraîne.

Au final très intutive (surtout si on lit un peu le manuel pour savoir à quoi correspondent les icônes), le seul hic les supports de numérisation suposés adhérents, n’adhèrent pas toujours en fonction du matériel utilisé. Brother travaillerait dessus et en attendant les revendeurs vous conseillent d’utiliser une colle en bombe à rajouer sur le support. Mis à part ça j’adore!!! et j’ai hâte d’essayer toutes les idées que je note dans mon petit carnet. Et ne faîtes pas comme moi qui ai pris le mauvais support avec faible adhérence pour les tissus fins parce que sinon ça marche pas…

je vous montre mon premier essai, un bavoir personnalisé pour une petite puce qui vient de naître:

Dsc02936

Dsc02938

ça vous plaît?

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :